Rassemblement le 19 Septembre 2017

 
TOUS LES ARTICLES, VIDEOS, PHOTOS AUTOUR DU PROCES DE CELINE  BOUSSIE AU TGI DE TOULOUSE le 19 septembre 2017
VOIR l'onglet "MEDIAS" 
 

 

Nous tenons à remercier tous ceux qui, par leur présence, leur message, leur témoignage, ont tenu à apporter leur soutien à Céline, mais plus encore au combat qu’elle porte depuis maintenant quatre ans.

 

Nous ne reviendrons pas sur le cynisme incarné par l’avocat de l’institution, ni l’indifférence clairement affichée par la direction de l’IME, brillamment balayés par les réquisitoires des deux avocats de la défense Maître Padonou et Maître Rilov.   

 

Nous pouvons nous féliciter que le Procureur de la République ne requiert aucune peine  dans ce procès de la honte.

 

Le jugement a été mis en délibéré au 21 Novembre 2017 à 14 heures.

 

Dès aujourd’hui, nous devons continuer à nous mobiliser et mobiliser nos réseaux afin de rassembler au plus large possible.

 

Nous étions 200 le 19 septembre, soyons le double, ou plus, le 21 Novembre à partir de 13 heures devant le TGI de Toulouse.


​Nous en profitons également pour lancer un appel à mobilisation en vue du procès aux prud’hommes d’Auch le 14 Décembre 2017 à 14 h, au site judiciaire de Lannes, 4 place du Maréchal Lannes, où Céline sera défendue par Maître Laspalles , avocat au barreau de Toulouse.

 

MESSAGE IMPORTANT : AUDIENCE REPORTEE 

 

Pour le Comité de Soutien.

Sylvie Bataille  et Jean Michel Fernandez 

_______________________________________________________________________________________

 

Rassemblement le 19 Septembre 2017 à partir de 13 heures devant le Tribunal de grande instance, 2 Allée Jules Guesde à Toulouse.

 

La confirmation que nous attendions est arrivée par le biais de l'avocat de Céline, Maître Fiodor Rilov.


Elle sera donc jugée le 19 Septembre 2017 au Tribunal correctionnel de Toulouse.
Nous vous demandons donc de noter cette date dans votre agenda et de nous rejoindre à partir de 13 heures.

Nous souhaitons autour de Céline, mais surtout de la lutte qu'elle porte encore aujourd'hui, une mobilisation et un rassemblement sans précédent.


Pour rappel, Céline a dénoncé de graves dysfonctionnements dans la prise en charge de résidents polyhandicapés. L'ARS a confirmé l'alerte, l'ONU lui a apporté une reconnaissance internationale. 


Ce dossier a mis en lumière :
* l'omerta qui règne dans le médico-social, les dysfonctionnements dans la prise en charge et l'accompagnement de personnes en situation handicap et/ ou vulnérables 
* la non application des textes de loi en matière de droit du travail
* la criminalisation des lanceurs d'alerte et leur non protection 


Malgré cela, après avoir perdu son travail, après avoir été considérée par certains comme « paria » du médico-social, après avoir été avec sa famille traînée dans la boue, après avoir été obligé de déménager et d'être placée sous protection de l'Etat, Céline sera assise sur le banc des accusés comme une vulgaire criminelle, coupable d'avoir fait son travail de professionnelle et d'avoir voulu protéger des enfants vulnérables. 


Cette décision pour nous reste incompréhensible au vu des preuves... 

 

De par son engagement sans faille et sa ténacité, Céline a réussi à fédérer autour d'elle des familles, des professionnels, des citoyens, d'autres lanceurs d'alerte, des associations non gestionnaires, des journalistes, le soutien sans faille de sa fédération CGT Santé Action Sociale et au plus large celle de la CGT Confédération Générale du Travail avec un appui en local, l'implication de certaines personnalités politiques ainsi qu'un mouvement pour qui le combat pour l'Humain passe bien avant celui de la couleur du Parti. 


Cette situation chacun de nous pourrait demain la vivre, car n'oublions pas qu'aujourd'hui encore les lanceurs d'alerte, dignes de bonne foi et œuvrant pour l’intérêt général, ne sont absolument pas protégés. 


Et de conclure en reprenant les propos de Céline : « Le problème ce n'est pas les lanceurs d’alerte, mais bien l’absence de contrôle et d'application de la Loi. Nous sommes les dernières vigies citoyennes de notre système et d'une société qui, de plus en plus, dérive. Cette mobilisation du 19 doit réussir, non pas pour moi, mais pour le symbole que cette lutte représente. Nous devons être présents en nombre pour les résidents, pour les familles, pour les professionnels, parce qu'il n'est pas concevable que certains êtres humains fassent preuve d'indignité sur d'autres plus fragiles. »

 

Merci de bien vouloir partager par tous les moyens dont on dispose aujourd'hui la pétition ; nous mettrons en ligne prochainement une cagnotte pour pouvoir continuer la lutte.

 

Pour le Comité de Soutien.

La Responsable Sylvie Bataille

 

 

Une page "Evénement" a été crée sur Facebook où vous pouvez vous inscrire si vous le souhaitez.

C'est par ici >>>>  APPEL A RASSEMBLEMENT

 

 

 

 

 

CAGNOTTE

 

Si vous pouvez participer, même modestement, à la cagnotte, nous vous en serions très reconnaissants ! (clic sur l’image)

Il est inconcevable que Céline se retrouve sur le banc des accusés et qu'elle soit obligée de payer des frais de justice pour avoir voulu défendre le respect et la dignité de résidents en situation de handicap, tout handicap confondu.

 

 

Une cagnotte avait déjà été créée l'année dernière ; le montant total de la somme récoltée a servi à payer une première partie des frais d'honoraires d'avocats. Aujourd'hui, il reste à Céline à s'acquitter encore de plus de la moitié des frais de justice. 

MERCI POUR ELLE !!

 

 

 

SI CE N’EST PAS ENCORE FAIT, N’OUBLIEZ PAS DE SIGNER ET DE FAIRE SIGNER LA PETITION.

 

Mille mercis !

 

 

 

 

 

 

 

A tous ceux qui ne peuvent pas venir

 

Pour vous permettre d’apporter quand même votre soutien à Céline ce jour-là, vous pouvez nous envoyer un message via le formulaire « contact »

ou par mail à l’adresse suivante : 

comitedesoutien.celineboussie@gmail.com

avant le samedi 16 septembre (dernier délai) en précisant :

 

- Vos nom, prénom, code postal et ville ;

- Dites en quelques mots pourquoi vous ne pouvez pas être présent physiquement (ex : je ne suis pas présent.e parce que je ne peux pas me déplacer facilement avec un enfant handicapé, ou, je ne suis pas présent.e parce que j'habite à 500 km….etc.) :

- Et pourquoi vous soutenez Céline.

 

Tous les messages reçus serons imprimés afin de les accrocher sur les grilles du tribunal ou bien envoyés au Président du Tribunal, ou au Juge en charge de l'affaire, ou aux avocats de Céline ou à Céline elle-même…. 

Pour le moment rien n’est fixé ; cela dépendra des opportunités ou des autorisations que nous obtiendrons.

 

Si vous souhaitez que votre message soit anonymisé, dites-le nous. Nous ne mettrons que votre code postal et votre ville.

 

 

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§

 

Après le procès de Céline, la CGT Santé Action Sociale organise une soirée à partir

de 18 heures 30 sur le thème « Action des lanceurs d’alerte : une question d'intérêt 

général ». Ce combat est le combat de toutes et tous. 

 

COMMUNIQUES DE SOUTIEN 
                  
 
_______________________________________________________________________________________

Comité d’Entente Régional Occitanie des Associations représentatives des personnes en situation de handicap et de leurs familles.

 

Le Comité d’Entente Régional renouvelle dans cette affaire son soutien total à Céline Boussié et appelle à participer au rassemblement, organisé par le comité de soutien à Céline, le 19 septembre 2017, à partir de 13 heures, devant le Tribunal de Grande Instance, 2 Allée Jules Guesde à Toulouse.

 

Lire le communiqué et liste des associations signataires

 

 

*************************************

 

 

Collectif  Inter Associatif du Handicap 31 (Haute Garonne) >> CIAH 31

 

Scandale de la plainte de l'IME maltraitant contre la lanceuse d'alerte de Moussaron: tous au tribunal le 19 septembre à Toulouse.

 

Lire le communiqué et listes des associations signataires

 

 

 
 
 

___________________________________________________________________

 

Le Parti de Gauche appelle au rassemblement organisé par le comité de soutien devant le tribunal à 13 heures où seront présents Éric Coquerel Député, Marie-Laure Darrigade oratrice nationale Handicap, Philippe Juraver et de nombreuses personnalités syndicalistes, lanceurs d’alerte et associations.

 

Lire le communiqué 

 

 

 

Un soutien de poids pour Céline aujourd'hui (17/09/2017) : 16 Lanceurs d'alerte nous ont fait parvenir ce message, accompagné de leur communiqué de soutien.

« Madame, Monsieur,

Céline Boussié, ancienne employée de l’IME, a dénoncé en 2013 à l'Agence Régionale de Santé, des actes graves de maltraitance sur des résidents polyhandicapés. 
Attaquée en diffamation par l’Institut Médico-Educatif de Moussaron (sis dans le Gers), elle sera jugée le 19 Septembre 2017 au Tribunal de Grande Instance de Toulouse.

Pour la soutenir et défendre la cause qu’elle porte, un rassemblement citoyen prévu le même jour, est organisé à 13h devant le Tribunal de Grande Instance de Toulouse.

C’est pour appuyer notre solidarité que nous, lanceurs d’alerte, vous adressons le présent communiqué de soutien.»

 

Ps: Une copie de ce soutien a été envoyée à Madame Agnès Buzin, Ministre des Solidarités et de la Santé, Madame Brigitte Bourguignon, Présidente de la Commission des affaires sociales, Monsieur Michel Lauzzana député de la 1ère circonscription du Lot et Garonne et à l'Agence Régionale de Santé du Lot et Garonne.

__________________________________________________________________

 

Communiqué de Jean-Christophe Sellin, conseiller Régional

 

Alerte ou diffamation ? La justice doit faire son travail

 

Le 19 septembre, Céline Boussié, travailleuse sociale et lanceuse d'alerte, est en procès alors qu'elle a dénoncé la maltraitance en direction de jeunes déjà victimes de handicap.
Depuis le début, Céline a tout mon soutien dans le combat qu'elle porte et j’espère que le résultat de son jugement sera positif pour elle et pour tous les lanceurs d’alertes. 
Dans cette affaire, il n’y a pas de confusion possible entre les justes alertes pour l’intérêt général et les diffamations nuisibles servant des intérêts particuliers. La justice doit faire son travail.
(Malheureusement, je ne peux pas être là à ses côtés à Toulouse car je suis en déplacement en Turquie pour assister à un autre procès, celui de notre camarade Figen Yüksekdag, co-présidente du HDP, qui risque 83 ans de prison.) 


Jean-Christophe Sellin 
Conseiller Régional Occitanie du Parti de Gauche, 
membre de la France Insoumise

 

 

Soutien de Guilhem Serieys, Conseiller Régional Midi-Pyrénées (18/09/17)

 

Ce mardi 19 septembre a lieu le procès de Céline Boussié, lanceuse d’alerte insoumise, jugée pour diffamation au tribunal de Toulouse à 14 heures. 


Son crime ? Avoir dénoncé en octobre 2013 de graves dysfonctionnements et manquements de soins dans l’accompagnement d’enfants polyhandicapés pris en charge au sein de l’IME de Moussaron. Ces dysfonctionnements ont également été pointés dans un rapport de l’ARS daté du 11 octobre 2013, puis dénoncés par l’ONU. Mais surtout, elle est jugée pour avoir réussi à passer outre la chape de plomb et le silence imposés par les responsables de l’IME.


Je serai présent demain au tribunal de Toulouse pour soutenir Céline. Quand il s’agit de défendre la dignité de la personne humaine, dénoncer est non seulement un droit mais aussi un devoir. Non seulement, Céline doit être relaxée, mais les responsables doivent être jugés.

 

 

 

Soutien de Caroline Fiat, députée France Insoumise, membre de la Commission permanente des affaires Sociales (18/09/17)

 

Je ne pourrai hélas pas être présente demain pour soutenir Céline Boussié, mais je serai présente par la pensée.

Force et courage. 

 

 

Article paru dans Luchon’Mag

Soutien des Insoumis du Comminges-Savès – 18/09/17

 

« Face à cette injustice, nous ne pouvons rester sans rien dire ! »

 

LIRE L’ARTICLE

 

 

 

 

 

Soutien de l’association

Dys'Solutions France 47 - DSF47 - Une Solution pour chaque Handicap

 

Notre association sera présente, aujourd'hui, auprès de Céline Boussié , mise en examen au TGI de Toulouse pour avoir dénoncer les "dysfonctionnements" de l'IME de Moussaron.
Parce que la maltraitance n'est pas qu'institutionnelle, parce qu'elle peut toucher (sous différentes formes : harcèlements, discrimination, déni,...) aussi nos enfants en situations de handicap dans certains établissements scolaire, notre devoir est d'apporter un soutien à une professionnelle qui a su mettre ses intérêts personnels de côté et dévoiler ces pratiques abjectes (mais pas uniques).... 
Nous ne pouvons que constater que les grandes associations nationales et certains collectifs brilleront une fois de plus par leur absence..

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Comité de Soutien à Céline Boussié