Comment nous joindre

UTILISEZ LE FORMULAIRE DE CONTACT.

MERCI

 

 

 

Actualités

Suivez toute notre actualité sur la page Facebook du Comité

 

MEDIAS

Articles de presse écrite ou audio

TSA du Mois de Février : Quel sort pour les lanceurs d'alertes du médico-social ?

 

(…) « En connaissant mieux les lois, les salariés pourraient davantage se protéger, estime Céline Boussié. Son association suggère d’aller plus loin : que l’anonymat du lanceur soit garanti, qu’il puisse choisir son canal d’alerte sans forcément passer par sa hiérarchie, qu’il soit indemnisé pour les préjudices subis. Car même si la justice donne finalement raison au salarié, c’est après trois ans de procédure et de mise sur la touche professionnelle. « Lanceur d’alerte n’est pas un métier, ni un sacrifice », rappelle-t-elle. Elle suggère aussi que les familles des résidents qui dénoncent soient protégées : actuellement, rien n’existe pour

elles. » (…)

 

POUR LIRE : clic droit sur l'image, ouvrir dans un nouvel onglet et activer la loupe 

 

Vivre FM

 

La radio du handicap, a organisé un débat Valls-Hamon le 26 janvier 2017

Invités : Ségolène Neuville pour Manuel Valls et Hella Kribi Romdhane pour Benoit Hamon

 

« Au lendemain du débat télévisé de l'entre-deux-tours, les représentantes des deux finalistes de la primaire de la gauche débattent des différences de points de vue entre les deux candidats socialistes. »

 

Merci à Emmanuelle Dal'secco pour son intervention au sujet des lanceurs d’alerte et de la maltraitance à 13 mn 30.

 

ECOUTER LE DEBAT

 

Notre communiqué suite à ce débat (ouvrir l'image dans un nouvel onglet et activer la loupe pour pouvoir lire)

 

Maltraitance : l’obligation de signalement s’impose à tous les établissements

Par Aurélia Sevestre – 26 janvier 2017

 

« Depuis le 1er janvier, la loi oblige les établissements ainsi que les services sociaux et médico-sociaux à signaler tout événement susceptible de mettre en danger les personnes qu’ils prennent en charge. Une avancée dans la lutte contre la maltraitance institutionnelle. »

 

Cette procédure de signalement s’applique à onze catégories d’événements dont, entre autres, les cas de maltraitance, les décès accidentels et les défauts de soins.

 

LIRE L’ARTICLE COMPLET….

 

Dans ECOUTER LE FLASH DU MATIN (à partir de 1:40) : l'affaire de l'IME et le report d'audience 

sur Hit FM 32 - 25 janvier 2017

 

Soutien aux salariées de la maison de retraite "KORIAN les Parents"

Par MATHIEU CHERIOUX - 14 Janvier 2017

 

Brisons la Loi du Silence : Soutien aux salariées de la maison de retraite « KORIAN les Parents ».

 

Ghandi disait «  On ne juge une société à la façon dont elle prend en charge ses plus vulnérables ».

 

Que devrions-nous alors penser de la France, Pays de droits de l’Homme, quand nous faisons le triste constat des scandales à répétition, brisant ainsi l’omerta et le mur du silence qui règnent dans ce secteur, concernant la prise en charge et l’accompagnement indignes et dégradants  de nos aînés et des Personnes en situation de handicap, tout handicap confondu ?

 

Pourtant le code pénal prévoit d’une part,  une sanction en cas  de non dénonciation de crime et d’autre part, une protection des salariés témoignant de « mauvais traitement ou privation infligée à une personne accueillie », protection en réalité jamais appliquée.

 

Sur le terrain le constat est implacable. Les Lanceurs d’alerte sont traités comme de véritables criminels et ceux qui sont coupables de traitement indignes et dégradants sont  blanchis,  n’incitant pas les professionnels à dénoncer, au vu du « suicide » professionnel, moral, financier, familial et social qu’entraîne l’alerte et que le système contribue à entretenir sachant les pressions exercées ( harcèlement moral, licenciement, menaces, procès en diffamation …) et ce, au détriment des usagers et de leur famille. (...)

 

LIRE L'ARTICLE COMPLET....

 

«Qu’enfin, avec ce procès, on parle de maltraitance»

Par Marie Piquemal — 13 janvier 2017

 

[…] Elle attendait énormément de ce procès, trop peut-être. L’audi­ence devait se tenir ce vendredi devant le tribunal correctionnel de Toulouse. Elle a finalement été repoussée au 19 septembre pour des raisons d’organisation interne au tribunal. «Après la présidentielle… C’est dommage. Le procès aurait été un moyen d’interpeller les politiques. Pour qu’enfin dans ce pays, on parle de maltraitance, qu’on arrête de fermer les yeux. Cette histoire est tellement symbolique…» […]

 

LIRE L'ARTICLE COMPLET...

 

ENTRETIEN AVEC CÉLINE BOUSSIÉ, LANCEUSE D’ALERTE

Publié par ECMY | Jan 12, 2017 

 

[...] Nos combats sont portés autour de la lutte contre la maltraitance et la « promotion » d’une culture à la Bientraitance. Nous allons d’ailleurs saisir dans une Lettre ouverte les candidats à la Présidentielle au sujet de la maltraitance.
Il serait grand temps que nos politiques comprennent que la Citoyenneté pleine et entière n’est pas à géométrie variable. Elle est la même pour tous.
Nous continuons aussi à lutter pour une véritable protection des lanceurs d’alerte qu’ils soient parents ou professionnels. Quand une famille dénonce, elle peut parfois se retrouver avec une mesure de tutelle c’est à dire qu’elle perd tous les droits à exercer son rôle de parents auprès de son proche en situation de handicap, certaines encore se voient notifier un signalement à l’ASE (Ndla : Aide Sociale à l’Enfance), etc…[…]

 

LIRE L'ARTICLE COMPLET... 

 

Lanceuse d'alerte anti-maltraitance : son procès est reporté

Handicap.fr - Emmanuelle Dal'Secco - 09-01-2017 

 

EXTRAIT : (...) « Enfin aller sur le fond ! « Je pense que ce report est une très bonne chose, se félicite Céline Boussié, car il va enfin permettre à la justice d'aller sur le fond du dossier et faire toute la lumière sur les graves dysfonctionnements constatés dans le rapport de l'ARS (Agence régionale de santé) dont les conclusions sont édifiantes ». Selon elle, les constats de la mission corroborent la plupart des dysfonctionnements signalés dans la plainte reçue par l'ARS concernant le fonctionnement global de l'établissement et, notamment : l'absence de surveillance des enfants à certains moments de la journée, la contention et/ou l'enfermement la nuit, le non-respect de l'intimité, l'impossibilité de vérifier les traitements administrés. » (...)

 

LIRE L’ARTICLE COMPLET

 

La Dignité ne peut p​lus attendre !

Par MATHIEU CHERIOUX - 5 DÉC. 2016

 

Lettre ouverte d’un Collectif d’Associations et de Lanceurs et Lanceuses d’Alerte à Monsieur le Premier Ministre, Manuel Valls. La Dignité ne peut plus Attendre. 

 

LIRE LA LETTRE...

 

SIGNATAIRES :

Comité de Soutien à Céline Boussié : Responsable Sylvie Bataille

Association Dys’Solutions France 47 : Président Jean-Michel Fernandez

Association  Handi’Gnez-vous ! : Présidente Céline Boussié

Pour Alliance Autiste :  Magali Pignard

Association Hactions : Présidente Dominique Miñana

Association Handi-Social : Présidente Odile Maurin

Association Parents en Colère 77 ! : Présidente Nathalie Calonne

Collectif des lanceurs d’alerte : Céline Martinelli et Mathieu Chérioux, blanchiment d’argent, blanchiment de fraude fiscale (Banque Pasche/Crédit Mutuel), Monaco et France ; Nicolas Forissier, blanchiment de fraude fiscale (UBS), Paris ;   Céline Boussié, lanceuse d’alerte médico-social (IME Moussaron), Agen ; Gilles Mendes, détournement de la Loi Handicap, Cherbourg ; Valérie Pouilly, domaine notarial ; Gilles Reynaud, président de l'association « Ma Zone Contrôlée », conditions de travail et de vie des salariés de l'industrie nucléaire ; Rémy Garnier, affaire Cahuzac.

 

Lancer l’alerte, malgré tout…

Magazine Lien Social - Laëtitia Delhon-Noviello - 5 janvier 2017


Les soutiens du Docteur Elisabeth Zucman et du Groupe Polyhandicap France y sont explicitement nommés. 


Pour lire l'article, ouvrir l'image dans un nouvel onglet et cliquer pour activer la loupe, le texte apparaîtra alors en plus gros format.

 

Lanceurs alerte : la vie d’après…. le monde du médico-social - LE FILM

Mediacoop Eloise Lebourg 

 

Bernadette et Céline dénoncent des dysfonctionnements au sein de l'Institut Medico-Educatif dans lequel elles travaillent, à des périodes différentes. Les deux sont pourtant témoins des mêmes choses...Les enfants handicapés ne sont pas respectés, tant dans leur intimité que dans leur prise en charge...
Une bataille voire une guerre se met en place...elles deviennent les femmes à abattre et tous les coups sont permis...

Nous revenons avec elles sur cette longue descente aux enfers...De ce jour où elles prennent la parole pour dénoncer ce qu'elles n'acceptent plus à aujourd'hui...

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Comité de Soutien à Céline Boussié