Comment nous joindre

UTILISEZ LE FORMULAIRE DE CONTACT.

MERCI

 

 

 

Actualités

Suivez toute notre actualité sur la page Facebook du Comité

 

ACTUALITES

 

Secret des affaires : les rois de la censure !

 

Le mardi 12 juin Francois Ruffin, rédacteur en chef du journal Fakir, organise avec le Snj-cgt  une soirée/débat, à 19h à la Bourse du travail de Paris.

 

A cette occasion sera décerné le bâillon d'or ; qui le remportera ? Bolloré, Vinci, Sanofi, Bayer et bien d'autres en compétition...

 

Viendront parler de leur lutte :

- Céline Boussié ​ (Aide Médico-Psychologique, lutte contre la maltraitance institutionnelle​)
- Philippe Pascal (ex-inspecteur URSSAF, poursuivi par un patron fraudeur),
- Christophe Lefèvre (syndicaliste CFE-CGC, contre l'entreprise Scor), 

- Marine Martin (APESAC contre Sanofi  - affaire de la Dépakine), 
- Mauricio Garcia-Pereira (ouvrier en abattoir, lanceur d'alerte sur la maltraitance animale).

- Anne de Haro, syndicaliste CGT, entreprise WKF

- Jean-Baptiste Rivoire, journaliste à Canal+, censuré par Vincent Bolloré

 

Avec les interventions de : 

- Emmanuel Vire, secrétaire général du SNJ-CGT

- François Ruffin, rédacteur en chef du journal Fakir

- Sophie Binet​, secrétaire générale adjointe de l’UGICT-CGT

- Eric Alt, magistrat, vice-président d’ANTICOR, élu au CA de Sherpa

- - Nicolas Vescovacci , journaliste à CASH Investigation​, membre du collectif INPD (Informer n'est pas un délit​)

- Swann Bommier, association CCFD-Terre Solidaire

 

Lien vers le communiqué de presse du SNJ CGT https://snjcgt.fr/2018/06/06/remise-du-baillon-dor/

 

Le lien de l'événement : https://www.facebook.com/events/218599235411304/

 

 

Le 6 juin à Toulouse : venez inventer une nouvelle revue

avec nous !

                                                                        24 mai 2018  Par Raphael Ruffier-Fossoul

 

La rédaction du Lanceur s’est donné un défi : lancer en 2019 une revue semestrielle de qualité, graphique, dédiée aux formats journalistiques longs. 

 

Consacré naturellement à l’enquête et aux lanceurs d’alerte, elle sera distribuée dans les librairies et les grands points-presse. 
 

Première étape à Toulouse, mercredi 6 juin à 19h, au café L’Itinéraire Bis, à l’invitation de la lanceuse d’alerte Céline Boussié.

 

Avec elle, échanges sur la relation entre journalistes et lanceurs d’alerte, puis discussions avec tous ceux qui le souhaiteront de ce qu’ils attendent de la revue Le Lanceur.

 

PLUS D’INFO, CLIC SUR L’IMAGE

 

 

Article faisant suite…

Conférence Le Lanceur à Toulouse : “Enquêter sur les suites de l’alerte”

8 juin 2018  Par Mathilde Régis

 

Quelle relation entretiennent les lanceurs d’alerte avec les journalistes ? Que peuvent-ils attendre d’une nouvelle revue consacrée à l’alerte ? À L’Itinéraire-Bis de Toulouse, Le Lanceur a tenu sa première conférence de rédaction publique aux côtés de lanceuses d’alerte sur la maltraitance d’enfants polyhandicapés et du président de l’association Pour une démocratie directe, Hervé Lebreton.

 

LIRE LA SUITE….

 

 

 

Faculté de droit et de science politique

 

Conférence « Lanceur d’alerte : toute vérité est-elle bonne à dire ? »

 

L'association des étudiants de Droit public [AEDP] organisait sa deuxième conférence vendredi 30 mars : une demi-journée de conférence-débat consacrée à la protection juridique conférée aux lanceurs d'alerte.

 

Les affaires du Médiator, de Wikileaks, de Luxleaks, de Moussaron … soulèvent énormément des questions concernant la protection dont mériteraient ces personnes qui décident de dévoiler des informations confidentielles. Le font-elles par intérêt personnel? Ou bien parceque ces individus ont un sens éthique et moral très poussé qui leur pousse à révéler des informations pour préserver l'intérêt général ? 

 

POUR LIRE, CLIC SUR LE LOGO

 

 

Céline Boussié est la marraine de l'émission « Traversée » de Christian Moretto sur Occitanie Première - La Radio

 

TRAVERSEE : le vendredi de 10h00 à 12h00

Présentée par Christian Moretto et toute sa bande (la bande à Moretto), est une émission engagée sur plusieurs fronts : l'écologie, valorisant les circuits

courts ; la politique, plus d'éthique ; une économie sociale et solidaire ; l'entre aide, pour des valeurs plus humaines.

 

ET SI DEMAIN : le mardi de 17h00 à 18h00

L'autre rendez-vous de Christian Moretto, accompagné de Landi Cela (co-animateur).

Un invité en lien avec l'actualité vient parler de la sienne...

 

Retrouvez le podcast de l’interview de Céline dans l’émission « Et si demain » du 30 Janvier en cliquant sur l’image.

 

 

Le jeudi 26 janvier 2018, Monsieur Adrien Quatennens, député de La France Insoumise, a interrogé Madame Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargée des personnes handicapées, sur le respect par la France de la Convention relative aux droits de l’enfant et des personnes en situation de handicap (question                                             publiée au JO le 31/01/2018).

                                

Il a rappelé que France est l’objet de condamnations répétées sur les cas de mauvais traitements d’enfants, adolescents ou adultes handicapés dans les institutions référentes.

 

Pour conclure, M. Quatennens a demandé à Madame Sophie Cluzel quelles mesures le gouvernement entend prendre afin de lutter contre ces actes et faire respecter les droits fondamentaux et élémentaires des personnes qui en sont les victimes.
 

 

POUR LIRE, CLIC SUR L'IMAGE 

 

Céline Boussié : « J'encourage à briser l'omerta »

 

Céline continue à mener le combat et porte la parole des familles et des lanceurs d’alerte en général en marge de la 3e édition du salon Des livres et l'alerte.

 

Elle répond à l’interview du Lelanceurfr. Elle évoque l’affaire Moussaron, les anciens lanceurs d'alerte condamnés pour avoir dénoncé les mêmes faits, la prise en charge du handicap en France, la maltraitance, et encourage à briser l'omerta sur la maltraitance des personnes handicapées dans les Instituts médico-éducatifs.

 

POUR ECOUTER, CLIC SUR L'IMAGE

 

 

 

 

Céline Boussié  est présente auprès d'autres lanceuses et lanceurs d’alerte au Salon du Livre des Lanceuses et Lanceurs d'Alerte (3ème édition) les 2 et 3 décembre prochain.

 

Aide médico-psychologique, présidente de l’Association Handi’Gnez-Vous !, Céline Boussié est celle par qui l’affaire « Moussaron » a éclaté en 2013 pour la troisième fois en 20 ans. En alertant sur les graves dysfonctionnements dans la prise en charge et l’accompagnement de résidents polyhandicapés, elle a contribué à briser l’omerta dans le secteur médicosocial. Poursuivie en diffamation, le Procureur n’a requis aucune peine à son encontre. Le jugement est rendu le 21 novembre 2017.

 

Après avoir eu une reconnaissance de l’ONU dans ce dossier, elle continue avec des associations, des familles et des professionnels à se battre pour un accompagnement digne et bienveillant pour les personnes en situation de handicap et ou en grande dépendance et un véritable statut de protection des lanceurs d’alerte.

 

Consulter la page concernant Céline en cliquant sur l’image

 

Consulter le programme du 3e salon du livre des lanceuses et lanceurs d’alerte

 

 

L’ALERTE FACE À LA JUSTICE : Devant un tribunal, en position d'accusé, que vivent les lanceuses et lanceurs d'alerte ? Comment résistent-elles/ils ?

Rencontre avec Céline Boussié et Antoine Deltour, lanceur d'alerte des Luxleaks, animée par Dan Israël (Mediapart).

 

 

Samedi 25 novembre sur France 2 : « La femme qui a dit non »

 

« Céline Boussié a travaillé pendant neuf ans dans un centre d’accueil pour jeunes handicapés. En 2013, elle a témoigné des mauvais traitements dont ils sont victimes. Le début du cauchemar… 

Le magazine « 13h15 le samedi » est allé à la rencontre de cette jeune femme licenciée par son employeur, qui a porté plainte contre elle pour diffamation. Harcelée, elle a dû déménager. Une vie brisée pour avoir refusé de fermer les yeux… »

 

REVOIR LE DOCUMENTAIRE, CLIC SUR L’IMAGE

 

 

APPEL A RASSEMBLEMENT

 

Le Comité de soutien organise un Rassemblement le 21 Novembre 2017

à partir de 13 heures devant le Tribunal de Grande Instance, 2 Allée Jules Guesde à Toulouse.

 

TOUTES LES INFOS.....

 

 

TOUS LES ARTICLES, VIDEOS, PHOTOS AUTOUR DU VERDICT AU TGI DE TOULOUSE le 21 novembre, VOIR l'onglet "MEDIAS" 

 

 

En octobre dernier, la rapporteuse spéciale des Nations Unies sur les droits des personnes handicapées, Mme Catalina Devandas-Aguilar était en visite en France afin d'examiner la situation des personnes en situation de handicap dans notre pays.

Cette visite a été largement relayée et représente un espoir pour les associations qui luttent tous les jours pour l'amélioration des conditions de vie de ces personnes.

Céline a eu l'immense honneur de rencontrer Mme Devandas-Aguilar. 
Son combat se poursuit et elle souhaite que tout soit mis en œuvre pour qu'une enquête parlementaire soit ouverte afin de faire la lumière sur l'état des prises en charge des personnes handicapées et de leur famille dans notre pays.


Céline remercie Mme Monique Rongieres, présidente du Groupe Polyhandicap France ;  Odile Maurin, présidente d' Handi-Actions, représentante du Comité d'Entente Régional Occitanie ; Jean-Michel Fernandez, président de DSF 47 ; Mélanie Sembeni, présidente de l' Association Française du Syndrome de Rett ;  Jean Pierre Mahe, président d'Autisme écoute et partage ; Nathalie Calonne, présidente de Parents en colère 77 pour leur soutien indéfectible.

 

LIRE les « Observations préliminaires »

 

 

APPEL A RASSEMBLEMENT

 

Le Comité de soutien organise un Rassemblement le 19 septembre 2017

à partir de 13 heures devant le Tribunal de Grande Instance, 2 Allée Jules Guesde à Toulouse.

 

TOUTES LES INFOS….

 
TOUS LES ARTICLES, VIDEOS, PHOTOS AUTOUR DU PROCES DE CELINE  BOUSSIE AU TGI DE TOULOUSE le 19 septebre 2017 VOIR l'onglet "MEDIAS" 
 

Santé, action sociale et handicap

Le vendredi 14 avril, à la Halle aux Grains à Saint-Gaudens un débat sur le thème « Santé - Action sociale – Handicap » avec comme intervenante la lanceuse d’alerte Céline Boussié.

 

Lire l’article

 

Céline Boussié parle de son parcours de lanceuse d'alerte à propos de la maltraitance exercée sur des enfants en situation de handicap. Son témoignage bouleversant nous a beaucoup touchés et nous lui sommes très reconnaissants de son action et de ce qu'elle est.

 

Voir la vidéo

 

Le Collectif Emilie – parents d’enfants handicapés 

Ce collectif est né à la suite d’un drame inacceptable qui s’est passé dans le Nord : « la maman d'un enfant handicapé privée d'allocations se suicide »

 

Le but du collectif est que plus jamais, une maman ou un papa n'ait à subir un tel manque d'humanité de la part des administrations, que plus jamais des enfants n'aient à vivre une telle tragédie.

Le collectif Emilie n'a aucune étiquette politique, religieuse, il existe dans le respect de l'autre, quel que soit son origine, ses différences.

 

Le collectif a des contacts dans plusieurs régions.

Pour lire, ouvrir l'image dans un nouvel onglet, le texte apparaîtra alors en plus gros format.

 

Communiqué du 9/01/2017


L'audience a été repoussée au 19 septembre 2017 à Toulouse.

Nous communiquerons sur l'appel à mobilisation en temps voulu.

Restons unis et déterminés à faire éclater la vérité le jour de ce procès.

 

 

********************************************

 

 

Le Comité de soutien à Céline Boussié organise un rassemblement devant le Tribunal Correctionnel de Toulousele vendredi 13 janvier 2017 à 8h30.

 

En sa qualité de Présidente de l'Association Handi'Gnez-Vous ! Céline, après sa mise en examen en Septembre 2015 suite à deux plaintes pour diffamation déposées par l'équipe de direction de l'Institut Médico-Educatif  Moussaron,  est poursuivie par la Justice Française et doit être jugée à 9 heures avec une journaliste.

 

Nous demandons à tous ceux qui le peuvent de venir la soutenir devant le Palais de Justice.

 

Si vous ne pouvez pas être là physiquement, nous vous proposons de vous prendre en photo avec un brassard blanc accompagné d'un panneau où sera inscrit :
#StopMaltraitance
#StopImpunite
#SoutienauxLanceursdalerte

 

Les photos seront publiées (si vous êtes d’accord, si non veuillez nous le faire savoir) sur la page Facebook de l’événement, sur la page Facebook et sur le site internet du Comité de Soutien.

 

Nous espérons que vous serez nombreux à répondre à cet appel.

Soyez certains de l’importance que cela peut avoir pour Céline, dans son combat à faire entendre la vérité, celui de la lutte contre la maltraitance et celui pour la promotion d'une culture à la Bientraitance. 

Nous vous en remercions tous par avance.

 

 

Compte rendu de la réunion publique d'informarion du 18/12/16

 

Une trentaine de personnes ont fait le déplacement pour assister à notre réunion, certaines depuis Toulouse. Nous les en remercions encore une fois ; tout comme la CGT qui nous a prêté son vidéoprojecteur.

 

Après les présentations d’usage des représentants du Comité présents (Bernadette Collignon, professionnelle lanceuse d’alerte de 1999 ; Jean Michel Fernandez, président de l’association Dys’Solutions France 47 ; Sylvie Bataille, maman d’une jeune femme polyhandicapée) et le pourquoi de la création d’un Comité de soutien à Céline, nous avons passé en détail  la liste publique des soutiens des personnalités et des associations ou organisations qui ont accepté d’y figurer.

Nous a été posé la question du pourquoi aucune « grande » association ne figurait dans cette liste. La réponse a été donnée par une personne dans l’assistance que nous n’avons pas pu contredire : elles reçoivent des subventions de l’Etat et participent aux instances décisionnaires, que ce soit au niveau national, régional ou départemental.

Certains ont aussi noté l’absence des très nombreuses associations qui sont censées défendre les droits des personnes en situation de handicap, qu’elles soient départementales ou non, et beaucoup ont trouvé cela incompréhensible… Là encore, nous n’avons pu que leur donner raison.

Quant à celles qui ne se sentent pas concernées, nous nous sommes interdit toute polémique…

D’autres se sont étonné que les hommes et femmes politiques de notre pays ne se soient pas emparés de ce problème, à quelques exceptions près. Ici aussi, nous ne pouvons que constater avec eux !

Ce n’est pourtant pas faute de les avoir alerté ; et jusqu’au plus haut niveau de l’Etat !!

 

Est ensuite venu le temps de la projection de l’extrait du documentaire de Zone Interdite "Ces Centres qui maltraitent les enfants handicapés", passage concernant l’IME de Moussaron pour lequel nous avions l’autorisation écrite de Zed Production.

C’est avec beaucoup d’émotions que les spectateurs l’ont visionné. Même ceux qui l’avaient déjà regardé en janvier 2014 avaient les larmes aux yeux…

 

Une rétrospective de « l’affaire Moussaron » a été projetée, suscitant de très nombreuses questions dans la salle auxquelles nous avons répondu de notre mieux.

Nous avons aussi passé l’extrait où l’on entend le rapporteur de l'ONU dénoncer les traitements indignes et dégradants dans les établissements français citant expressément l'ancien employeur de Céline.

Tous ont été effarés d’apprendre ce qu’est la vie d’un lanceur d’alerte après qu’il ait dénoncé des dysfonctionnements dans l’intérêt général (ici des enfants), dans quelque domaine que ce soit.

Céline a ainsi pu parler de tout ce qu’elle avait personnellement subi, ainsi que ses filles, depuis ces trois dernières années (preuves à l’appui bien sûr !).

 

La responsabilité des professionnels œuvrant à l'IME a été abordée sous forme de questions extrêmement pertinentes.

Nous avons clairement réitéré les propos que nous tenons depuis trois ans, à savoir que jamais nous n'avions mis en cause les salariés de l'institution et en redonnant la définition de la maltraitance institutionnelle.

Mais comme parfois une vidéo vaut mieux qu'un long discours, face à la sagacité d'une question, nous avons alors fait le choix de diffuser « la Moussaronnaise » hymne chanté par un des membres du personnel en charge des enfants devant l'ARS Midi Pyrénées à Toulouse.

 

Nous avons aussi débattu sur :

 

- les différentes sortes de maltraitances, à savoir qu’il n’y a pas que la maltraitance physique (coups, brûlures, ligotages, soins brusques…) et la maltraitance psychologique (langage irrespectueux ou dévalorisant, chantage, menace, intimidation, non-respect de l’intimité…).

Sont aussi considérées comme de la maltraitance, les violences matérielles ou financières, médicales ou médicamenteuses, les négligences actives ou passives, les privations ou violations de droits (non-respect de la personne, de sa dignité, de son autonomie, du droit à son éducation - non scolarisation ou orientation forcée ; prises en charges inadaptées - à la formation, à la santé, à la rééducation, à un emploi, aux loisirs, à l’intégration sociale  - manque d’accessibilité -  ainsi qu’à l’épanouissement personnel).

 

- l’impunité, ou les faibles sanctions, dont bénéficient presque toujours les coupables de maltraitance envers les plus vulnérables.

 

- les lois censées protéger les résidents et les professionnels qui dénoncent des faits avérés de dysfonctionnements dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux.

 

A la question posée du nombre d’établissements en France, nous n’avons su répondre.

Après quelques recherches, les dernières statistiques sur les établissements et services médico-sociaux  datent de 2014 (publication en septembre 2016) :

« Fin 2014, les établissements et services médico-sociaux proposent 489 200 places dans 11 250 structures accompagnant des personnes en situation de handicap.

Le nombre de places offertes par rapport à 2010 a augmenté à peine plus vite que la population totale (+5,6 %).

L’offre continue de se développer plus rapidement dans les services que dans les établissements : pour les enfants, +15,2 % dans les services contre +0,4 % dans les établissements ; pour les adultes, +10,2 % dans les services, contre +5,4 % dans les établissements. »

 

 

Cette réunion publique a donc été l'occasion de sensibiliser le public présent à un sujet de société que beaucoup ignorent délibérément : la maltraitance des personnes en situation de handicap et/ou vulnérables et la défense de leurs droits, combat porté par Céline Boussié et l'ensemble de ses soutiens.

 


 

Droits des personnes handicapées : un colloque fait le point

 Le Défenseur des droits a organisé un colloque à Paris, le 13 décembre 2016, pour faire le point sur l’accès aux droits des personnes handicapées et la mise en œuvre des politiques publiques, à l'occasion des 10 ans de l’adoption de la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CIDPH) par l’ONU.

 

Céline, Présidente de l'Association Handi'Gnez-Vous ! mise en examen et jugée en janvier prochain (le 13 à 9 h au TGI de  Toulouse) pour avoir défendu les droits des personnes en situation de handicap, était présente.

 

Elle a pu intervenir à la table ronde « la CIDPH dans les politiques publiques » : Article 15, Article 16, Article 17 .

Elle n’a pas oublié l'essentiel : interpeller la tribune et inviter l'ensemble des participants au Colloque au Tribunal à Toulouse, le 13 janvier 2017.

Réponse de Patrick Gohet, adjoint au défenseur des droits : ". Votre affaire est une affaire qui sert d'exemple en vue de définir des compétences nouvelles et adaptées dans les procédures".

 

Site du Défenseur des Droits

 

En savoir plus ......

 

****************************************

 

Droit des citoyens handicapés, Toubon va devenir "méchant"

 

EXTRAIT : (...) « Tandis que Céline Boussié, lanceuse d'alerte mise en examen pour avoir dénoncé des actes de maltraitance dans un établissement médico-social (article en lien ci-dessous), saisit le micro pour interroger la pertinence d'un système où ceux qui protègent les plus vulnérables sont assis sur le banc des accusés. Ces objections à la hussarde ont le mérite de redynamiser un « débat plutôt théorique » qui, selon Elisa Rojas, n'avait pour objectif que d'alimenter « l'autosatisfaction » des intervenants institutionnels.(...)

 

LIRE L'ARTICLE COMPLET 

 

 

11 décembre 2016 

 

Dans le cadre de nos activités, nous étions présents ce matin sur le marché du Pin à Agen, afin de faire signer la pétition de soutien à Céline Boussié. 
Nous avons récolté une quarantaine de signatures et beaucoup échangé.
Le groupe d’appui JLM 2017 Agenais Insoumis, L'humain au cœur nous a réservé un très bon accueil.

 

 

Lettre Ouverte à Manuel Valls : La Dignité ne peut plus Attendre !

5 décembre 2016 : En réponse à Manuel Valls, encore ministre :

 

Lettre Ouverte d'un Collectif d’Associations : Dys'Solutions France 47, Jean Michel Fernandez – 

Handi-Actions, Dominique Miñana - Handi-Social, Odile Maurin - Alliance Autisme, Magali Pignard - Parents En Colère 77, Nathalie Calonne - Association HandiGnez-Vous, Céline Boussié - Comité de Soutien à Céline Boussié, Sylvie Bataille -  et de Lanceurs et Lanceuses d'alerte : Céline Martinelli, Gilles Reynaud, Gilles Mendes, Valérie Pouilly, Mathieu Cherioux, Nicolas Forissier, Rémy Garnier.

 

LIRE LA LETTRE

 

VERSION AUDIO

 

Salon du livre des lanceuses et lanceurs d’alertes 

 

 

26 et 27 novembre 2016

 

Le Comité de soutien a été invité !
Nous avons regretté de ne pouvoir nous y rendre, mais Céline y était. Elle y avait sa place, pleine et entière ! Elle a pu ainsi représenter les lanceuses et lanceurs d’alerte du médico-social et le handicap, tous handicaps confondus.

 

Site : http://deslivresetlalerte.fr/ 

 

Page Facebook

 

ALBUM PHOTOS

 

                                                     

                                                    *****************************

 

Pourquoi un salon des livres des lanceuses et lanceurs d’alertes ?

 

C’est un rendez-vous né d’un rapprochement a priori inattendu : des lanceurs d’alerte et des livres.

 

(...) "l’importance du livre dans le lancement d’alertes pour dénoncer des scandales, qu’ils soient sanitaires, financiers, sociaux, écologiques." (...)

 

Lire la suite….  

                                   

L’affaire est sortie de nos frontières !  

 

Article du 17 octobre 2016 

 

Traduction :

« La lanceuse d'alerte française Céline Boussié, présidente de "Handi'gnez Vous!" – mot-valise qui associe Handicap et "Indignez-vous" (NB: en référence à Stéphane Hessel) – association créée en 2015, est prise en photo le 17 octobre 2016 sur le parvis du Tribunal d'instance de Toulouse, avant son audition pour diffamation envers l'Institut Médico-Éducatif (IME) Moussaron. 
Céline Boussié, qui a travaillé dans l'institut de 2008 à 2013, a alerté l'Agence Régionale de Santé (ARS) sur des suspicions d'abus et de mauvais traitements sur des enfants handicapés. Les Nations Unies ont mis en garde la France en janvier 2016 sur le respect des droits des enfants, citant explicitement le cas de Moussaron ».

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Comité de Soutien à Céline Boussié