Comment nous joindre

UTILISEZ LE FORMULAIRE DE CONTACT.

MERCI

 

 

 

Actualités

Suivez toute notre actualité sur la page Facebook du Comité

 

Livre d'or

Bienvenue sur le site du Comité de Soutien à Céline Boussié.

 

Vous pouvez laisser ici un mot d'encouragement et de soutien à Céline.

 

Vous disposez de 160 caractères :

- aucun commentaire déplacé (insultant ou haineux) ne sera publié.

- votre commentaire sera mis en public dès que le modérateur en aura pris connaissance.

 

Nous vous en remercions par avance.

 

 

 

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
  • Gasser (jeudi, 21. décembre 2017 15:29)

    Les "lanceurs d'alerte" représentent les repères et les résistants en temps de paix, comme pouvaient l'être les résistants en période de conflits, mais dans ce cas les lanceurs d'alerte sont les héros du maintien de la paix qui évitent la dérive du mal lancinant et sous-jacent et des conflits qui en naissent.

  • PTITE NANA 31 (samedi, 16. décembre 2017 16:19)

    De tout coeur avec vous, votre combat est aussi celui des soignants en EHPAD ou les conditions d'accueil peuvent etre proches de celles que vous avez denoncé.

  • Suzon Broussart (lundi, 11. décembre 2017 11:59)

    Vous ouvrez la voie, c'est le plus dur, mais c'est le plus beau. Restez digne et fière !

  • grange (samedi, 09. décembre 2017 08:33)

    Merci pour eux....
    merci de donner
    l.exemple
    merci pour votre determination et votre courrage
    Merci Céline

  • Frédéric Clerfayt (lundi, 27. novembre 2017 08:54)

    J'ai également été bouleversé en découvrant votre histoire, j'ai un immense respect et admiration pour votre combat, car il ne faut pas laisser de telles personnes diriger ces établissements dont le profit est leurs principal motivation et la plus part du temps, c'est les salarié.es le plus souvent compétant.es et impliqué.es qui sont là pour faire tampons. Malheureusement cela aurait tendance a décrédibilisé l'ensemble des autres institues qui la plus part font un travail formidable. Un tel combat n'est pas sans conséquences, en souhaitant que nos soutiens morales vous aident à la résilience. Merci au service public de France 2 pour mettre au jour de tels dysfonctionnements.

  • MAJEAU (dimanche, 26. novembre 2017 19:19)

    Madame
    Votre courage et votre détermination sont un exemple pour nous tous.
    J'ai pleuré samedi devant mon écran.
    Vos filles sont fières de vous. Elles ont subi les conséquences de votre long combat mais elles auront tant appris à vos côtés.
    Honte à celles et ceux qui ont impunément maltraité des êtres fragilisés par la vie!
    Respect à vous!
    Je vous souhaite des jours meilleurs bien mérités.

  • Monique (dimanche, 26. novembre 2017 09:33)

    Mme Boussié, En tant que parent d'une femme polyhandicapée vivant en structure, je vous dis ma plus grande admiration pour votre légitime combat. J'adresse aussi un hommage aux membres de votre profession qui luttent pour le bien-être et la dignité de nos proches.

  • MONPONTET isabelle (samedi, 25. novembre 2017 16:39)

    Je viens de voir le reportage de france2 sur Mme Boussié. J'ai été bouleversée, à titre citoyen et à titre professionnel, car je suis chef de service dans un foyer d'accueil médicalisé pour personnes handicapées mentales, et à ce titre, je sais la responsabilité qui est la mienne dans l'accompagnement des équipes afin que les personnes vulnérables que les familles et la société nous confient soient considérées et respectées. Aussi je remercie Mme Boussié pour sa posture professionnelle, car elle me conforte dans cette éthique que nous partageons, à savoir ne jamais accepter et banaliser l'inacceptable. Bonne suite à elle (je pense qu'elle ne manquera pas d'offres d'emploi car c'est un honneur pour un employeur d'avoir dans ses effectifs des personnels qui défendent avec pugnacité des valeurs telles que les siennes, valeurs qui contribuent au maintien de l'humanité dans la relation , ciment de notre engagement professionnel !): je vous salue Madame, avec tout mon respect et ma gratitude.

  • Christian GAMBARELLI (samedi, 25. novembre 2017 15:09)

    Chère Céline !

    Je tiens à vous féliciter pour votre combat. C'est grâce à des gens comme vous que la vie peut redevenir plus belle et surtout plus humaine.
    Je vous soutien depuis Ajaccio, en Corse, et vous avez toute mon admiration.
    Je vous embrasse,
    Christian.

  • Cédric Volraich (samedi, 25. novembre 2017 14:50)

    Je tiens a vous apporter mon soutien pour votre combat.Bravo pour votre Victoire judiciaire.

  • Dominique Remy (samedi, 25. novembre 2017 14:30)

    "ancienne éduc", votre témoignage et surtout votre courage m'ont fait un bien fou ... merci pour votre engagement, je viens de voir le reportage, je ne sais que trop ce qu'il a impliqué pour vous ... que deviennent les conditions de prise en charge des enfants dans l'établissement ? de tout coeur avec vous et ceux qui vous soutiennent !

  • KERMEUR (samedi, 25. novembre 2017 14:17)

    Je viens de voir le reportage sur france 2. Bravo à votre courage et votre détermination. Je suis responsable de service et je ne pensais pas que des institutions maltraitantes à ce point pouvaient encore exercer. Chapeau les ARS et département! Vous avez été relaxée, et qui est responsable !
    Chez nous, le sujet de la maltraitance est abordé comme une bienveillance de dire en équipe si un professionnel pourrait être dépassé par un résident. L'institut doit accompagner le professionnel fragilisé. Le regard sur la dénonciation doit se transformer en bienveillance de chacun pour accompagner les plus fragiles, les mentalités doivent évoluer vers de la solidarité, le chemin est long.
    La bienveillance est un combat de chaque jour pour les accompagnants et une fierté professionnelle quand on y arrive pleinement, c'est ce que l'on vise.
    Félicitation. Coridalement

  • vincent fromy (samedi, 25. novembre 2017 13:59)

    Madame, je viens de voir l'émission sur Fr2 qui parle de vos combats et cette 1ére victoire.Les larmes me sont venues en vous voyant sortir de la salle du tribunal.Vos combats sont justes et d'une humanité exemplaire.Je vous adresse tout mon soutien et toute mon admiration.Continuez et ne lâchez rien.Merci Madame.V.F.

  • Isabelle (samedi, 25. novembre 2017 13:59)

    Je viens de découvrir votre "histoire" sur France 2. J'ai les larmes aux yeux au rendu du verdict. Je suis tellement heureuse pour vous. J'imagine la vie difficile de vos filles et vous depuis le début de votre combat. Quel courage ! Vous êtes une femme admirable. Merci pour ces enfants que vous avez décidés de protéger à tout prix.

  • Roberi helene (samedi, 25. novembre 2017 13:55)

    Beaucoup d émotion et tellement de respect et d admiration pour le combat heureusement victorieux de cette personne admirable. J ignorais que ce genre de chose existait cela est inacceptable. Merci à elle d avoir mené ce combat qui hélas n est pas terminé....

  • lacroix (samedi, 25. novembre 2017 13:54)

    Merci à Céline de nous avoir montrer cet inadmissible.
    Jamais j'aurais cru que cela existait en France
    Et dire que dès fois, nous nous permettons de dénoncer ces comportement à l'étranger alors que cela existe à coté de nos portes!

  • LAUNEY Stephane (samedi, 25. novembre 2017 13:52)

    Bravo pour votre courage, votre engagement, votre sauvegarde des valeurs qui fondent notre travail. De tout coeur bon courage.

  • marie christine (samedi, 25. novembre 2017 13:51)

    Bravo à vous et à votre courage.
    En espérant que d'autres oseront parler et révéler des comportements inacceptables et scandaleux.

  • LAURENT Yvon (lundi, 20. novembre 2017 11:14)

    Par la caresse nous sortons de notre enfance mais un seul mot d'amour et c'est notre naissance.
    Paul Eluard
    Soit parce que je t'ai rencontré à Paris et que j'ai compris soit parce que je suis un vieil enfant de la DASS et que j'ai aussi dénoncé la maltraitance de mes semblables, Céline je vais appuyer ton combat. Merci

  • Linda Manceau (dimanche, 19. novembre 2017 21:44)

    Madame Boussié,
    tenez bon, vous avez eu raison de dénoncer, nous vous soutenons

  • verillotte sylvia (vendredi, 17. novembre 2017 12:30)

    Merci pour votre courage.
    Trop de drames auraient été évités si des témoins avaient parlé.
    En espérant que la justice sera de votre côté.

  • Jérôme (dimanche, 05. novembre 2017 23:05)

    J'étais là le 21 septembre, très ému. Je devrais être là le 21 novembre prochain <3

  • Frédérique FELCIAI-LANSET (samedi, 23. septembre 2017 17:20)

    Courage Céline ! Avec toute mon admiration et mon soutien. Nous sommes derrière vous. Les enfants, les vieux sans famille, sont la cible classique du "sadisme ordinaire". Vous ne lâchez pas l'affaire. Bravo !

  • Peggy (mercredi, 20. septembre 2017 20:41)

    Mme bossue, je vous soutien et vous remercie pour ces enfants. Il est difficile de comprendre comment la dénonciation de ces situations peut s'avérer aussi compliqué. Je suis moi même travailleur social. Et la grande dépendance est vraiment exclue de toutes les évolutions sur le droit des usagers. Bravo à vous en tant qu'être humain et professionnelle

  • Felix Lafleurie (mardi, 19. septembre 2017 12:46)

    Courage... et Bravo pour ton Charisme...La verite est toujours la seule voie de notre societe.

    Ma fille Iris et Moi meme sommes avec TOI.

    Soutient depuis Stockholm...

    Felix

    NB ( je pensais acheter une propriete dans le Tenareze...Je vais attendre le NON LIEU )

  • PAUL PERRONE Forence (mardi, 19. septembre 2017 11:59)

    Je tiens a vous apporter mon soutien pour votre combat.

  • Alexandre Martin (mardi, 19. septembre 2017 10:57)

    Honte à la Justice française si elle ne vous relaxe pas à l'issue du procès. Vous êtes courageuse et je vous souhaite de retrouver du travail et une vie "normale" au plus vite. Cordialement, Alexandre, Danemark

  • Jean-Marie Daugé (mardi, 05. septembre 2017 00:13)

    Céline,
    Je souhaites t'apporté mon soutien dans ta lutte.
    Leurs mensonges pour masquer "ta" vérité, La vérité.
    Pour la tronquer, pour détourner l'attention.
    Va au bout, ne laisse rien te faire fléchir.
    Ce combat, ce n'est pas le tien, mais celui de tous les enfants maltraités.
    Courage et merci.

  • Marie Duret-Pujol (lundi, 28. août 2017 11:33)

    Chère Céline,
    Reçois tout mon soutien pour ton courage et ton engagement à défendre celles et ceux qui en ont besoin.
    Je te souhaite de sortir entière du procès à venir et que ces mois de combats et d'abnégation permettent de lever le voile sur ce qui se passe réellement dans ces lieux censés prendre soin et protéger celles et ceux qui ne peuvent pas le faire seul.e.s.
    Courage et merci.

  • Boulanger (dimanche, 19. février 2017 18:22)

    Merci pour votre courage et votre détermination qui forcent l'admiration.

  • Jean Louis Deshaies (mercredi, 16. novembre 2016 23:25)

    Bonjour et bravo pour cet engagement et ce combat qui forcent mon admiration...même si je pense que cela devrait relever du bon sens dans une société qui se veut (qui se dit !?) humaine et solidaire, bienveillante et bientraitante. Mais force est de constater que les lanceurs d'alerte et, plus communément, les acteurs qui osent évoquer cette loi du silence autour des violences sous toutes leurs formes (les macro et, a fortiori, les micro-maltraitances banalisées à tous les niveaux de relations) sont, le plus souvent, ceux qu'on cherche à museler. J'en veux pour preuve la stratégie de mise au ban dont j'ai été victime en étant blacklisté par plusieurs de mes partenaires après la parution de mon livre "briser l'omerta" paru aux presses de l'EHESP.... Sachez que, malgré les déboires financiers qui s'en sont suivis, je ne regrette rien... Je suis sur l'écriture d'un prochain livre ("un ultime effort : l'humain d'abord / de la nécessité d'harmoniser qualité d'accompagnement des personnes et qualité de vie au travail"). Je peux vous ouvrir mes pages ainsi que je le fais dans tous mes écrits, comme un article à paraître incessamment dans le prochain dossier des Cahiers de l'Actif (titre de ma contribution : "autoriser et libérer la parole dans un cadre bien posé et bien porté"). Bref, sans connaître bien sûr les éléments de votre dossier hors ce qui en a été médiatisé, je suis prêt à signer cette pétition en vous permettant de diffuser mon mail sur les réseaux sociaux... Courage et sans doute à bientôt, Jean-Louis

  • Laurence BT (vendredi, 11. novembre 2016 12:37)

    Vous avez tout mon soutien dans votre combat. Merci et bravo d'avoir eu le courage de dénoncer ces mauvais traitements !

  • Lienhart Sylvie (vendredi, 11. novembre 2016 09:59)

    De tout coeur, et de toute mon âme, je te soutiens dans ce combat, parce-qu'il est le tien, le nôtre, parce-que ce combat est celui de la VIE!

  • Valérie (vendredi, 11. novembre 2016 00:00)

    Céline, soeur de misère, cousine d'espoir, on ne lâchera pas un pouce, tant que les alertes médico-sociales ne seront pas reconnues !

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Comité de Soutien à Céline Boussié