Comment nous joindre

UTILISEZ LE FORMULAIRE DE CONTACT.

MERCI

 

 

 

Actualités

Suivez toute notre actualité sur la page Facebook du Comité

 

MEDIAS - PAGE 2

Articles de presse écrite, audio, web

                                                                                                                       Article épinglé

 

Quoi faire pour bien lancer l'alerte en 2018 ? dans La Bulle économique

Le 06/01/18 par Marie Viennot 

 

« Au cas où vous seriez pétris de bonne résolutions pour rendre le monde meilleur, voici quelques conseils si vous estimez un jour avoir une alerte à lancer. La loi a changé ce 1er janvier, elle vous protège (un peu), mais sonner l'alerte restera toujours coûteux et risqué. »

 

Citoyen-ne-s ordinaires, ils ne cherchent pas la gloire. Ils œuvrent pour l’intérêt général et sont devenu-e-s bien malgré eux lanceuses d’alerte ou lanceurs d’alerte.


Marie Viennot et France Culture mettent en lumière des combats de lanceuses d'alertes et  lanceurs d'alertes jusque-là méconnus du grand public. 


Rappelons que dans le cadre des ordonnances de la Loi travail, seules les alertes concernant les crimes et délits sont retenues, annihilant totalement la Loi Sapin 2, qui elle-même avait sorti de son dispositif les alertes « santé » et « environnement ». 


Tout reste à faire en matière de protection et de contrôles réels et efficients. 


Cependant, la relaxe de Céline Boussié étant remarquablement motivée, c’est un signal fort qui a été envoyé par la justice  de Toulouse en faveur de l’éveil citoyen caractéristique des lanceurs d’alerte.

 

POUR LIRE  ET ECOUTER LE PODCAST, CLIC SUR L'IMAGE

 

 

Conférence Le Lanceur à Toulouse : “Enquêter sur les suites de l’alerte”

8 juin 2018  Par Mathilde Régis

 

 

Quelle relation entretiennent les lanceurs d’alerte avec les journalistes ? Que peuvent-ils attendre d’une nouvelle revue consacrée à l’alerte ? À L’Itinéraire-Bis de Toulouse, Le Lanceur a tenu sa première conférence de rédaction publique aux côtés de lanceuses d’alerte sur la maltraitance d’enfants polyhandicapés et du président de l’association Pour une démocratie directe, Hervé Lebreton.

 

 

POUR LIRE LA SUITE, CLIC SUR L'IMAGE

 

 

AVEC LA LOI SUR LE SECRET DES AFFAIRES, INFORMER DEVIENDRA-IL UN DÉLIT ?

02 mai 2018 - Gwendoline Rovai pour Mediacoop

 

Mercredi 18 avril, le sénat a adopté la nouvelle proposition de loi sur le secret des affaires. Une forte mobilisation contre le projet s’est organisée parmi les journalistes et une pétition a récolté plus de 500 milles signatures. Celine Boussié, première lanceuse d’alerte relaxée en France en novembre 2017, nous explique pourquoi elle aussi, s’est engagée contre cette loi et a écrit une lettre adressée au Senat qui dénonce le projet.

 

POUR LIRE LA SUITE, CLIC SUR L'IMAGE

 

 

Céline Boussié : « La loi sur le secret des affaires est une attaque contre nos libertés »

16 avril 2018 - Vincent Dain

 

Extrait :

LVSL : Vous avez récemment adressé une lettre ouverte aux sénateurs afin de les inviter à s’opposer à la proposition de loi sur le secret des affaires, adoptée par l’Assemblée nationale en première lecture le 28 mars. En quoi ce texte vous semble-t-il poser problème ?

 

CB : Face à ce texte, les lanceurs d’alerte, les journalistes et les acteurs associatifs sont côte à côte : si le texte passe au Sénat le 18 avril, c’est une attaque sans précédent pour nos libertés et nos droits fondamentaux. Le 18, à Agen, on organisera un rassemblement à midi sur la place des droits de l’homme, où nous serons symboliquement tous bâillonnés. Il faudrait que cet appel se fédère sur le territoire national. On est tous concernés. Le principal problème, c’est l’inversion de la charge de la preuve : désormais, c’est le lanceur d’alerte qui devra démontrer à la justice que ce qu’il avance est vrai. On marche sur la tête ! Cet aspect ne passe vraiment pas.

 

POUR LIRE LA SUITE, CLIC SUR L'IMAGE

 

 

Lutte contre la maltraitance : la belle Arlésienne.

2 mars 2018   

      

Céline Boussié et son comité de soutien s'interrogent sur la portée réelle de la commission de lutte contre la maltraitance créée par deux ministres alors que les initiatives gouvernementales précédentes n'ont eu que peu d'effet sur ce problème de société.

 

Le 19 février dernier, la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, et la secrétaire d'État chargée des Personnes Handicapées, Sophie Cluzel, ont annoncé installer une commission chargée de faire des propositions pour prévenir la maltraitance des personnes âgées ou en situation de handicap.

 

Comme disait Georges Clemenceau : « Si vous voulez enterrer un problème, nommez une commission ! »

 

POUR LIRE LA SUITE, CLIC SUR L'IMAGE

 

Pour continuer le combat merci de bien vouloir signer notre plaidoyer

 http://citoyensentoutcas.wesign.it/fr

 

 

 

Oser parler de ce qui fâche

TSA n°89 de février 2018 – par Audrey Guiller

 

De plus en plus de professionnels dénoncent publiquement les dysfonctionnements dans leur institution. Preuve qu’un dialogue interne s’est perdu, détricotant la responsabilité collective de hiérarchies et professionnels de terrain pourtant investis de la même mission. Et si l’on considérait que parler des problèmes est la première étape vers leur résolution ?

 

Pour lire, ouvrir l'image dans un nouvel onglet.

 

 

La lanceuse d’alerte Céline Boussié définitivement relaxée !

Par l’Union fédérale Action sociale UFAS – le 22 février 2018

 

Communiqué de Presse de la CGT Santé Action Sociale :

 

Extrait :

« Cette bataille gagnée n'est qu'une première d'un long combat qui s'annonce.

Dans un Plaidoyer pour des institutions sociales et medico-sociales de qualité dont nous sommes co-signataires et que nous vous invitions à signer, nous souhaitons aujourd'hui, aux côtés de Celine Boussié et de son comité de soutien, que toute la lumière soit faite sur les 20 ans d'impunité dénoncés par l'ONU en Janvier 2016 dont a bénéficié l'IME de Moussaron, que les pouvoirs publics prennent enfin leur responsabilité dans ce dossier « emblématique » dont au moins, rappelons-le, cinq enfants sont décédés et que les termes de "maltraitance" et "maltraitance institutionelle" soient insérés dans le Code pénal.

Nous exigeons enfin que l’État réhabilite Céline Boussié et les précédents lanceurs d'alerte.

Nous continuons à porter l'exigence d’un vrai statut de protection des lanceurs et lanceuses d'alerte. Nous demandons une reprise publique de cet établissement et un vrai service public de l'action sociale. »

 

POUR LIRE, CLIC SUR L'IMAGE

 

 

Céline Boussié était l'« invité de la Rédaction » sur Radio 4 le 22/02/2018

Réaction suite au courrier du Tribunal correctionnel de Toulouse à propos de Moussaron.

 

Aucun appel n'a été interjeté contre le jugement de relaxe. 
Le combat continue. Nous devons maintenant nous battre pour que les auteurs et complices soient jugés et condamnés.

 

POUR ECOUTER LE PODCAST, CLIC SUR L’IMAGE

(rechercher par date dans TROUVER UN PODCAST)

 

 

Grand âge et handicap: des mesures contre la maltraitance

Par Emmanuelle Dal'Secco -  le 20-02-2018

 

« Deux ministres installent le 19 février 2018 une commission dédiée dans un contexte social tendu. Des mesures fortes sont attendues pour briser ce tabou. 

 

Cette commission est composée, outre des membres désignés par les deux institutions (Haut conseil de la famille, de l'enfance et de l'âge (HCFEA) et le Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH), est présidée par le conseiller d'Etat Denis Piveteau), de personnes qualifiées (experts) et de représentants de tous les secteurs concernés, notamment des ministères des Solidarité et de la Santé, de la Justice, de l'Intérieur et des Personnes handicapées, des Agences régionales de santé, des Conseils départementaux ».

 

POUR LIRE, CLIC SUR L'IMAGE

 

N.D.L.R.

« Si vous voulez enterrer un problème, nommez une commission » disait Clemenceau…

 

Quid des personnes directement concernées, qui ont vécues ou ont été témoins de cette maltraitance ??

Nous avons adressé une lettre ouverte à Sophie Cluzel le 26 janvier, avec copie à l'Onu et au Défenseur des droits, pour réclamer « des institutions sociales et médico-sociales de qualité ».

Nous avions demandé qu’un véritable travail de réflexion et d’élaboration soit fait à ce sujet, qu’une délégation de notre Comité de soutien, ainsi que Céline Boussié, soient reçus et soient pleinement partie prenante desdits travaux, essentiels à plus d’un titre.

Aujourd’hui, nous ne pouvons que constater et regretter de n’avoir pas été entendus…

 

D’autant que tout avait été déjà listé dans le rapport de la commission d'enquête n° 339 (2002-2003)…

Ce qui a été fait depuis ce sont des « mesurettes » qui ne servent pas à grand'chose ou qui ne sont pas appliquées....

 

 

 

Maltraitance institutionnelle : à quand un débat public ?

Le 12/02/2018 - Par Emmanuelle Dal'Secco sur Handicap.fr 

 

« Un aide-soignant condamné à dix ans de prison pour avoir abusé de deux femmes paralysées dont il avait la charge. C'était le 8 février 2018…/…

Un fait divers, un de plus, qui atteste de l'omerta sur les abus parfois subis par des résidents vulnérables au sein d'établissements médico-sociaux…./…

 

Malgré les « affaires » qui émaillent çà et là les manchettes des journaux, ce sujet éminemment tabou peine à s'inviter dans le débat public. Face à ce constat, le Comité de soutien à Céline Boussié, la lanceuse d'alerte qui avait révélé au grand jour le « scandale Moussaron », adresse une lettre ouverte à Sophie Cluzel le 26 janvier 2018…/… 

Pour aller plus loin, il demande que l'Assemblée nationale et le secrétariat d'État au handicap se saisisse de cette question. Il peut compter sur le député du Nord, Adrien Quatennens (La France insoumise), qui a, lui aussi, récemment interpellé Sophie Cluzel sur les mesures que le gouvernement entend « prendre afin de lutter contre ces actes et faire respecter les droits fondamentaux et élémentaires des personnes qui en sont les victimes »…/…

 

 POUR LIRE, CLIC SUR L'IMAGE

 

N.D.L.R.

Pour ceux qui ne l'auraient pas encore fait, n'hésitez pas à signer notre lettre ouverte (nommée "pétition" en bas de l'article).

 

Des années de déclarations et d’effets d’annonces, sans que jamais ne soient réellement appliqués les textes de lois existants, au détriment des personnes vulnérables et en situation de grande dépendance accueillies dans les institutions françaises. 


Soyons Solidaires !!

Santé, EHPAD, IME, FAM, MAS et autres établissements : même combat !!
Dans l’intérêt essentiel des personnes en situation de handicap mais également de l’ensemble des personnes vulnérables, de leurs familles et des professionnels qui les accompagnent.
Vous pouvez aussi partager à vos contacts, par tous moyens à votre disposition. Merci d'avance !!

 

 

2017 vue par Céline Boussié, lanceuse d’alerte à l’Institut médico-éducatif du Moussaron (Gers).

                                                                        Le 29/12/2017 – L’Humanité

 

…  « En ces derniers jours de l’année 2017, une seule conclusion possible : se battre pour ses idées et ses convictions sans ne jamais rien lâcher paie. Il est à espérer que 2018 soit donc l’année d’un réveil citoyen plus qu’urgent et nécessaire, et qu’elle soit celle de tous les combats pour que les jours heureux arrivent enfin. »

 

POUR LIRE, CLIC SUR L'IMAGE

 

 

Ce que je dénonce, ce sont des enfants attachés, enfermés dans trois mètres carrés Le 27/12/2017 par La rédaction d'Allodocteurs.fr

 

 

L’interview de Céline Boussié dans Le magazine de la santé le 21 décembre 2017.

Elle répond aux questions de Benoît Thevenet et de Marina Carrère d'Encausse à propos des enfants maltraités en institut et de l'importance de briser le silence.

 

 « J’ai fait le choix de résister. Didier Borgeaud avaient dénoncé cet établissement en 1995, il a été condamné. Bernadette Collignon et Christelle Cornier l’ont de nouveau dénoncé en 1999, elles ont été condamnées. Je l’ai dénoncé en 2013 : il y a eu 10 plaintes, mais neuf d’entre elles ont été balayées par le procureur du Gers, au motif qu’on avait instrumentalisé la justice. La dixième plainte a débouché sur un non-lieu. Ma relaxe, c’est reconnaître que ces enfants ont été maltraités. »

 

POUR LIRE ET ECOUTER, CLIC SUR L'IMAGE

 

 

« Les lanceuses et lanceurs d’alerte face à la Justice »

Interventions de Céline Boussié et Antoine Deltour, avec Dan Israël, aSalon des Livres et l’alerte (le 02/12/17)

 

POUR ECOUTER, CLIC SUR L’IMAGE 

 

LES LANCEURS D’ALERTE AURONT LEUR STATUT, ET LA MALTRAITANCE INSTITUTIONNELLE MÉRITE UNE RECONNAISSANCE LÉGALE ! CÉLINE BOUSSIÉ ET SES SOUTIENS NE CÈDERONT PAS ! (TEXTE COLLECTIF)

Le 09/12/2017 - Céline Boussié, Marie Laure Darrigade-Bellocq, Monique et Jean-Marc Dubois, Laurent Grenier, Kevin Kijko

 

LE TRAVAIL POUR LA BIENTRAITANCE, POUR UNE CITOYENNETÉ PLEINE ET ENTIÈRE, EN CONFORMITÉ AVEC LA CONVENTION INTERNATIONALE DES PERSONNES HANDICAPÉES DE L’ONU RATIFIÉE PAR LA FRANCE IL Y A  10 ANS, ET POUR LE SOUTIEN AUX LANCEURS D’ALERTE NE FAIT QUE COMMENCER !

 

Merci à Maxime Vivas pour sa publication dans Le grand Soir, journal militant d’information alternative.

 

POUR LIRE, CLIC SUR L'IMAGE

 

 

« LANCER UNE ALERTE, C'EST UN SUICIDE MORAL,                                                                           FINANCIER, SOCIAL ET FAMILIAL. »

                                                                               Le 08/12/2017 -  Axel Leclercq

 

Céline Boussié a mis en lumière les mauvais traitements dont étaient victimes de jeunes handicapés. On aurait dû l'applaudir, et pourtant...

.../...

Dans un monde idéal, personne ne devrait être menacé pour avoir défendu des enfants handicapés. Nous ne sommes pas dans un monde idéal mais, heureusement, certains ont beaucoup de courage.

Qu’ils en soient remerciés…

 

POUR LIRE, CLIC SUR L'IMAGE

 

 

Céline Boussié, le jour d’après

Le 08/12/2017 - Simon Galinier

 

Première lanceuse d'alerte relaxée en France dans "l'affaire Moussaron", l’Agenaise Céline Boussié poursuit la lutte.

 

Article paru dans Quidam Hebdo, hebdomadaire local
 

Pour lire, ouvrir l'article dans un nouvel onglet et activer la loupe.

 

 

 

« Lancer une alerte, c'est un suicide moral, financier, social et familial. »

 

Merci à francetv zoom pour cette très belle rétrospective du combat de Céline Boussié et au message de soutien et de remerciement.

Désolé pour ceux qui n’ont pas de connexion Facebook….

 

VOIR LA VIDEO, CLIC SUR L’IMAGE

 

 

Céline Boussié porte plainte contre Le Moussaron, retour sur une affaire de maltraitance

Le 08/12/2017 - Rezki Mammar

 

Un établissement mis en cause pour de mauvais traitement sur de jeunes résidents handicapés, une plainte en diffamation contre la principale témoin de ces dysfonctionnements... l’affaire Céline Boussié-Le Moussaron met en lumière la situation fragile de ceux qui dénoncent des dysfonctionnements institutionnels.

 

POUR LIRE, CLIC SUR L'IMAGE

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Comité de Soutien à Céline Boussié